24 novembre 2011

Les expressions toutes faites

 

La politesse a tant de nuances et de codes en japonais qu’il en devient parfois extrêmement compliqué, même pour un Japonais, de s’adresser correctement à la bonne personne, comme il faut, sans risquer de la vexer ou de l’insulter.

Et pourtant il serait impensable de pouvoir parler comme on le veut, en faisant fi de toutes ces règles, sans passer pour un provocateur et une sorte d’anarchiste voulant renverser la structure de la société.

C’est peut-être pour cette raison que les Japonais ont un nombre particulièrement important de formules, d’expressions toutes faites, utilisées à plus soif à longueur de journée par la société tout entière, qui sont sans danger et qui présentent l’avantage de ne pas se demander tout le reste de la journée si l’on a froissé ou non le grand yakuza de 95 kg qui voulait porter nos valises.

Car plus qu’une question de politesse, les expressions toutes faites, dites et répétées par tout le monde, presque mécaniquement, sont un véritable concept dans une culture de la collectivité et non de l’individu, où il est traditionnellement bien vu, contrairement à l’Occident, de suivre la pensée commune et de ne pas se singulariser, même dans le langage.

 

Aussi trouve-t-on en japonais une foule de petites phrases prévues pour presque chaque occasion et très pratiques pour l’étranger, qui n’a plus qu’à les apprendre par cœur et à les utiliser au bon moment.

En voici un petit florilège (les exemples sont majoritairement tirés du Japonais en Manga 1) :

 

Pour le repas :

itadakimasu : avant de commencer à manger,  équivalent de « bon appétit », littéralement « j’accepte », « je reçois ».

gochisou sama deshita : après avoir fini de manger, « c’était très bon », « merci pour le repas »

 

Pour féliciter quelqu’un :

otsukaresama (deshita) : expression utilisée pour féliciter quelqu’un du travail accompli et de l’effort qu’il a fourni, « bon travail »

omedetou gozaimasu : expression de félicitations très courante, utilisée au choix pour dire « bravo », « joyeux anniversaire », « vous avez fait du bon travail »…

 

Toutes les expressions liées à l’entrée et à la sortie d’une maison :

shitsurei shimasu : expression utilisée en entrant et en sortant d’un lieu, litt. « excusez-moi de vous déranger » et « désolé de vous avoir dérangé, je m’en vais »

itte kimasu : expression utilisée lorsqu’on sort de chez soi à ceux qui y restent

itte rasshai : réponse à itte kimasu

tadaima : expression utilisée en entrant chez soi, « je suis de retour »

o kaeri (nasai) : expression très célèbre pour saluer celui qui rentre (réponse à tadaima) et à peu près intraduisible

irasshaimase : expression généralement hurlée à pleins poumons dans les magasins de la part des vendeurs aux clients pour leur souhaiter la bienvenue. Il n’y a pas de réponse à faire.

 

De la pure politesse enfin :

arigatou ou arigatou gozaimasu ou doumo ou doumo arigatou ou doumo arigatou gozaimasu (toutes les combinaisons sont utilisées !) : merci beaucoup

dou itashimashite : de rien

ogenki desu ka : est-ce que ça va ?

okagesamade : expression utilisée pour répondre à la précédente et préciser que c’est grâce à l’interlocuteur qu’on va bien, un truc du genre « oui je vais bien, merci, c’est grâce à vous »

yoroshiku o-negai shimasu : expression là encore difficile à traduire utilisée très couramment lorsque l’on demande une faveur à quelqu’un, lorsqu’on donne une tâche à quelqu’un ou même lorsqu’on vient de rencontrer quelqu’un. En clair, on s’excuse humblement et à l’avance de ce qu’on va lui infliger !

 

Et la liste est longue ! Si vous en connaissez d’autres du même type, n’hésitez pas à en faire part !

 

Posté par Ismakia à 20:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Les expressions toutes faites

Nouveau commentaire